La SIGT - LA RTI



Le syndrome infectieux de la grosse tête atteint le poulet et la pintade. La rhino trachéite infectieuse touche les dindes, notamment la dinde indus entre 3 et 10 semaines.
La transmission fait de manière horizontale, par voie aérienne. La pathologie ne se transmet pas forcement sur tout le lot. Les symptômes sont les suivants :

- toux grasse
- larmoiement
- râles
- éternuements par bouchons de mucus dans la trachée
- sinus enflés
- grosse tête
- abattement

Sur le poulet, il y a aussi de légers troubles nerveux. Il y a entre 5-10 % de mortalité. La morbidité dépasse rarement 40-50% du lot.

A l’autopsie, on trouve du mucus dans la trachée. Ce symptôme n’est pas significatif pour le poulet mais pour la dinde et la pintade, c’est très symptomatique.

L’apparition de la RTI peut être liée à celle d’une bactérie (E.Coli, pasteurelle). L’apport de fluidifiant évite la mortalité et enraye légèrement le développement de la maladie.

Pour les dindes les vaccins sont les suivants :

Meyrieux : 7-10 jours puis 21-25 jours et + /- 8 semaines et 13-14 semaines pour les animaux a durée de vie longue.

On utilise le même vaccin mais il est virulent pour les poulets et les pintades. On ne les vaccine que s’il y a eu maladie dans le lot précédent.

La prévention de ces maladies passe par la vaccination Gumboro pour le poulet et Entérite Hémorragique chez la dinde.

Le SIGT se traduit par un gonflement et une déformation de la tête, des signes respiratoires, (râles, jetage occulonasal, gonflement des paupières), une baisse des performances, une déshydratation, une baisse de la consommation, de la ponte. La morbidité est comprise entre 0-90% et la mortalité entre 0 .5 et 10%. La vaccination est possible.


Retour au menu des Maladies Virales
















Actualités

Calendrier des manifestations

Lire Plus...

Partenaires


Flag Counter



©2013-2015 BCDF.