L'Hystomonose



Elle touche essentiellement les dindes, peu les poulets. La forme la plus importante est Histomona méléagridis.

En dinde, les animaux sont les plus sensibles entre 0-8 semaines mais la contamination est encore possible après (6-15 semaines). La contamination peut être directe (pénétration dans l’œuf). La transmission se fait horizontalement par l’aliment, l’eau, les fescès. Un dindonneau de 1 jour peut être atteint. Les vers Hétérakis sont souvent porteurs d’histomonas et peuvent transiter par l’œuf. On peut avoir des mortalités aiguës au démarrage.

Les symptômes sont : apathie, plumes ébouriffées, oiseaux passifs, diarrhées jaune, jamais hémorragique et non mousseuse. On trouve parfois des amas blanchâtres. Les protozoaires sont localisés de préférence dans le caecum ou ils provoquent une inflammation, un épaississement et du magma caséen.

A l’autopsie, l’histomonose touche surtout les caeca qui sont fortement gonflés, avec des plaques hémorragiques visibles de l’extérieur. Il y a parfois nécrose de la paroi du caeca et présence d’amas blanchâtres. Le foir présente des taches nécrotiques, circulaires.

Traitement : roxarsone

Retour au menu des Parasites
















Actualités

Calendrier des manifestations

Lire Plus...

Partenaires


Flag Counter



©2013-2015 BCDF.